Menu des catégories

Publié par le Mar 29, 2017 dans Communiqués | 0 commentaire

Pour sauver un paysan, mangez un productiviste !

Pour sauver un paysan, mangez un productiviste !

La Coordination Rurale 47 a lancé récemment une campagne au message douteux. Selon ce syndicat agricole, les convictions et choix alimentaires et de consommation de certain·e·s seraient les responsables de la crise agricole. Ce message sonne comme un appel à la haine envers les personnes véganes qui ont décidé de cesser d’exploiter les animaux par choix politique.

Nous tenons à rappeler à la Coordination rurale du Lot-et-Garonne que les responsables de la crise actuelle ne sont pas les véganes ni les écologistes mais les productivistes qui détruisent l’environnement, maltraitent les animaux, nuisent à la santé des consommateurs·trices comme des agriculteurs·trices et enferment le modèle agricole dans une course productiviste mortifère et à bas coût.

Cela s’illustre parfaitement par la grave crise que traversent beaucoup d’agriculteurs·trices du Lot-et-Garonne et plus globalement du Sud-Ouest suite aux mises à morts « préventives » d’un million de canards et d’oies, devant la crainte d’une nouvelle épidémie de grippe aviaire. Ce ne sont pas les défenseur·se·s du bien-être animal qui en sont responsables, mais bien les élevages industriels qui selon de nombreuses études contribuent très largement à la propagation de ces pandémies.

Les Jeunes Écologistes proposent donc de sortir par le haut de ces crises agricoles en s’engageant enfin dans la transition du XXIème siècle : prix rémunérateurs, filière courte et de qualité, respectueuse de l’environnement, de la dignité animale et de la santé des consommateurs·trices, ce qui implique naturellement de réduire profondément la consommation de viande et de produits animaux (lait & oeufs). Nous proposons notamment d’arrêter de subventionner les fermes usines et élevages industriels et de redistribuer les aides de la Politique Agricole Commune en faveur des petites exploitations des agriculteurs·trices souhaitant s’engager vers l’agriculture paysanne et biologique, avec un soutien marqué aux productions végétales.

Vous pouvez retrouver nos propositions pour la dignité animale et l’agriculture paysanne sur notre site des #JeunesAvecUnProjet dans le cadre de l’élection présidentielle :
Promouvoir l’agriculture biologique paysanne
Défendre l’alimentation végéta*ienne auprès des pouvoirs publics

CONTACTS PRESSE :

  • Oriane Pigache, co-secrétaire fédérale – 06 05 37 97 56
  • Benjamin Kaufmann, co-secrétaire fédéral – 06 82 45 78 42

Publier une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam