Menu des catégories

Publié par le Juin 27, 2016 dans Communiqués, Démocratie, Energie Climat, Nos idées | 0 commentaire

Démocratie de façade : leurs magouilles ne l’emporteront pas à NDDL !

Démocratie de façade : leurs magouilles ne l’emporteront pas à NDDL !

Les résultats sont tombés hier soir, le oui au transfert de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes l’a emporté avec 55 % des suffrages. Loin d’être découragé-e-s, les Jeunes Écologistes continuent le combat !

L’annonce des résultats n’a pas altéré la mobilisation tant cette campagne a été une vaste mascarade : inégalité de représentation des différentes parties, enquêtes passées sous silence, périmètre biaisé… facile pour les partisans du Oui de parler de démocratie lorsqu’on fait pencher la balance de leur côté à coup de subventions publiques depuis des années ! Comment parler de démocratie quand le périmètre de Loire-Atlantique a été délibérément choisi en fonction des sondages qui donnaient le oui gagnant ? Quand l’on voit que si le Grand Ouest, ou la France, s’étaient prononcés, le non l’aurait emporté ?

Les arguments contre la construction du deuxième aéroport, s’ils n’ont pas été entendus, n’en restent pas moins d’actualité. Les Jeunes Écologistes continueront à se battre contre l’artificialisation des terres, le dérèglement climatique et pour le respect des éco-systèmes et des investissements publics qui respectent réellement l’intérêt général. « C’est contre tout un système que nous luttons, rappelle Cécile Germain, co-secrétaire fédérale des Jeunes Écologistes. Et des projets pareils, où Vinci et ses semblables nuisent en se remplissant les poches, il y en a à foison : GCO à Strasbourg, A5 à Lyon, incinérateur en Poitou-Charente, Europa City en Île-de-France et encore ailleurs…« 

Les Jeunes Écologistes s’alarment plus encore des annonces de Manuel Valls et François Hollande suite aux résultats du vote, qui veulent lancer la construction à l’automne. « Alors que les communes concernées ont majoritairement voté non, que les opposant-e-s sont bien décidés à rester, que des recours juridiques sont encore en cours, les résultats très mitigés d’une consultation biaisée n’arrangent rien : Il serait irresponsable et dangereux de passer en force ! » s’alarme Michael Jeanjean, porte-parole des Jeunes Écologistes.

Les Jeunes Écologistes appellent donc à poursuivre la mobilisation et invitent au traditionnel rassemblement estival qui aura lieu les 9 et 10 juillet prochain à Notre-Dame-des-Landes, sur la ZAD, et où nous discuteront justement de ce qu’est réellement la démocratie.

Contacts :

Michaël Jeanjean, porte-parole – 06 69 29 70 94

Cécile Germain-Ecuer, secrétaire fédérale – 06 95 85 76 57

Publier une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam