Menu des catégories

Publié par le Juin 23, 2016 dans Communiqués, Démocratie, Energie Climat, Non classé, Nos idées | 0 commentaire

Un projet inutile et dépassé : dimanche, c’est non !

Un projet inutile et dépassé : dimanche, c’est non !

Dimanche 26 Juin, les habitant-e-s de la Loire Atlantique uniquement sont appelé-e-s aux urnes pour répondre à la question « Êtes-vous favorable au projet de transfert de l’aéroport Nantes-Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes ? ». Contre une démocratie de façade qui ne demande qu’à un seul département de se positionner sur la question, les Jeunes Écologistes appellent à voter NON !

Les militant-e-s écologistes et les riverain-e-s, rejoint-e-s dans leur combat par des milliers de citoyen-ne-s, dénoncent depuis des années ce projet ruineux, dangereux et inutile. En réponse, les collectivités territoriales organisent régulièrement des campagnes de publicité mensongère au frais du contribuable pour tenter de donner un sens à cet aéroport !

« Fondé sur un déni démocratique, le périmètre restreint de cette consultation empêche l’ensemble des citoyen-ne-s de Bretagne et des Pays-de-la-Loire, pourtant directement impacté-e-s par la construction du projet, de s’exprimer ! A partir de ce constat, quelle légitimité peut-on donner à une consultation à laquelle seule une petite partie des personnes concernées sont conviées ? «  souligne Chloé Geffray, coordinatrice des Jeunes Écologistes Rennes.

Mais au-delà de la mascarade, le choix de cet aéroport est aussi celui d’une société polluante, consumériste et productiviste que nous ne voulons pas et qui est en contradiction avec les engagements pris lors de la Cop 21. L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes est non seulement prévu sur une zone humide à la biodiversité riche et inestimable, mais il prévoit et entraine un développement du trafic aérien et donc des émissions de CO2 alors qu’il devient urgent de les réduire. Est-il possible de racheter une biodiversité ? N’est-il pas plus pertinent d’adapter les équipements déjà existants ?

« Les projets inutiles et dépassés doivent cesser pour le bien de tou-te-s : des zones humides, des habitant-e-s et des finances publiques » ajoute Michaël Jeanjean, porte parole des Jeunes Écologistes. « Ce n’est pas pour rien que tous les réseaux écolos sont mobilisés sur la question : les enjeux sont colossaux ! » conclue-t-il.

Les Jeunes Écologistes réaffirment leur opposition catégorique à l’aberration écologique et économique que représente ce projet, et mettent en garde contre les illusions démocratique de cette consultation. Dimanche, faisons en sorte que ce projet tombe à l’eau !

Contacts :

Chloé Geffray – coordinatrice des Jeunes Écologistes Rennes : 06.30.52.52.83

Michaël Jeanjean – porte parole des Jeunes Écologistes  : 06.69.29.70.94

Publier une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam