Menu des catégories

Les Jeunes Écologistes d’Alsace

LogoJEAlsaceA3

Contacts :

Coordinatrice / Coordinateur : Florencia Sanchez – Stéphane Pollet

06 62 88 35 10 / 06 86 81 77 62

alsace ‘arobase’ jeunes-ecologistes.org

Contact à Mulhouse (et Haut-Rhin) : Cécile Germain

06 95 85 76 57

germain.cecil ‘arobase’ gmail.com

 

S’inscrire à la Newsletter des Jeunes Ecologistes Alsace (maximum un mail par semaine) :

Votre nom

Votre email (obligatoire)

CETA : les Jeunes Écologistes s’invitent à l’ambassade de Belgique

Publié par le Oct 25, 2016 dans Alsace, Europe, Stop Tafta Ceta | 0 commentaire

CETA : les Jeunes Écologistes s’invitent à l’ambassade de Belgique

Les Jeunes Écologistes Alsace se sont invités vendredi dernier à l’Ambassade de Belgique à Strasbourg* pour offrir à l’ambassadeur, une bouteille de crémant d’Alsace bio pour remercier la Wallonie d’avoir empêché la signature du CETA dans sa version actuelle. Le CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement) est un projet de traité de libre échange entre l’Union Européenne et le Canada qui présente les mêmes risques que son cousin américain le TAFTA. Cet accord menace les normes sociales et environnementales des états au profit des multinationales. Aujourd’hui, mobilisé-e-s, nous voulons faire pression sur le gouvernement français pour faire tomber le CETA. Nous restons mobilisés pour promouvoir une autre vision du commerce international et la relocalisation de l’économie. * Représentation permanente auprès du Conseil de...

lire plus

A Strasbourg, les Jeunes Écologistes veulent répondre à l’urgence démocratique

Publié par le Avr 14, 2016 dans Alsace, Communiqués, Démocratie, Week-End / Forum | 0 commentaire

A Strasbourg, les Jeunes Écologistes veulent répondre à l’urgence démocratique

Le week-end du 15 au 17 avril 2016, les Jeunes Ecologistes de France, de Navarre et d’ailleurs se retrouveront à Strasbourg pour leur forum fédéral sur le thème « Urgence Démocratique ! ». Alors que les Nuit Debout se multiplient dans les villes françaises et que les citoyen-ne-s entreprennent de se réapproprier la chose publique, alors que les Grands Projets Inutiles et Imposés comme à Notre-Dame-des-Landes continuent d’être mis en échec par des mobilisations ponctuelles et pérennes, alors que la grande mascarade présidentielle approche et avec elle son lot de démagogie pseudo-républicaine, les Jeunes Écologistes s’interrogent sur la démocratie. Comment redonner une réelle souveraineté au peuple ? Que penser des primaires ? Quels pourraient être les rôles des nouveaux outils numériques dans une démocratie 2.0 ? Qu’apportent les différents modes de scrutin? Autant de questions qui seront posées à l’occasion du forum fédéral des Jeunes Ecologistes lors des nombreux ateliers et des actions tout au long du week-end, toujours dans la convivialité, de façon participative, et souvent avec humour. Une conférence plénière ouverte intitulée « Urgence démocratique: des mobilisations citoyennes à l’action » est organisée samedi 16 avril de 13h30 à 15h30 à l’ARES. Elle accueillera Bastien François, professeur à Paris 1 et membre du Conseil de Surveillance de la Fondation de l’Écologie Politique; Édouard Gaudot, historien-politiste et conseiller stratégique au Groupe Verts/ALE au Parlement Européen, ainsi que Marta San Jose Moya, coordinatrice de Joves d’Esquerra Verda et ancienne candidate au parlement catalan pour « Si que es pot » (Citoyens, Podemos, Verts). Habitué-e-s des actions originales dans l’espace public, les Jeunes Écologistes vous invitent à l’inauguration du GCPS (Grand Contournement Par Strasbourg) une nouvelle autoroute de déchargement de l’A35. Il s’agira bien sûr de dénoncer la construction de l’aberration économique et écologique qu’est le GCO (Grand Contournement Ouest, réel celui-ci). Ils et elles vous attendent nombreux-ses à partir de 16h sur la place Kléber ! Contacts : Cécile Germain-Ecuer (exécutif fédéral) : 06 95 85 76 57 James Cleaver (Strasbourg) : 06 83 72 07...

lire plus

Vidéothèque sur la démocratie

Publié par le Avr 11, 2016 dans Alsace, Démocratie | 0 commentaire

Depuis quelques semaines, nous avons voulu partager avec vous des vidéastes youtube qui traitent de la démocratie. Nous faisons ici un retour avec tous les liens pour les retrouver : – Data Gueule qui nous résume en 5 min les problèmes de la démocratie représentative : https://www.youtube.com/watch?v=VtssDE7sfWI – Dany Caligula qui traite de sujets philosophiques analyse la démocratie en France : https://www.youtube.com/watch?v=5vdvbEGzoIg – Le Stagirite révèle les stratégies de la langue de bois, exemple du dialogue social : https://www.youtube.com/watch?v=KXVu-5qTW6I – Dirty Biology nous démontre scientifiquement que la sagesse des foules est une réalité : https://www.youtube.com/watch?v=xtuh5zTa7mQ – Osons Causer nous explique quelles grandes fortunes sont derrière les médias : https://www.youtube.com/watch?v=41lAe0mgjjU – Hygiène Mentale nous décrit l’usage de la désinformation : https://www.youtube.com/watch?v=ZxSTXnmzbvU – Usul nous parle du tirage au sort à travers le portrait d’Étienne Chouard : https://www.youtube.com/watch?v=Dahg7XPHu98 – Nota Bene nous raconte comment nous avons acquis nos droits à travers des luttes sociales : https://www.youtube.com/watch?v=nselsJb1aKs – Le documentaire « Pourquoi j’ai pas voté » pose la question de l’abstentionnisme : https://www.youtube.com/watch?v=uzcN-0Bq1cw – Histony analyse de manière critique l’Histoire et notamment le virage à droite du PS : https://www.youtube.com/watch?v=vLpLYVhIcOI Bon visionnage...

lire plus

Strasbourg : Marche européenne pour les droits des migrants

Publié par le Fév 27, 2016 dans Alsace, Comptes rendus d'actions locales, Démocratie, Europe, International, Migrations | 0 commentaire

Strasbourg  : Marche européenne pour les droits des migrants

A Strasbourg, les associations Marea Granate, les Jeunes Européens et les Jeunes Écologistes avaient appelé à un rassemblement en soutien aux droits des réfugiés, dans le cadre d’un appel européen #SafePassageNow Nous avons invité les participant-e-s à déposer des petits bateaux de papier sur le drapeau européen, pour appeler l’Union Européenne à ouvrir des voies de passages sécurisées et en finir avec les drames de la méditerranée. Voir les photos de...

lire plus

[Reporterre] Les Jeunes Ecolos mobilisés contre le GCO à Strasbourg

Publié par le Fév 23, 2016 dans Alsace, Dans les médias, Sud-Alsace | 0 commentaire

[Reporterre] Les Jeunes Ecolos mobilisés contre le GCO à Strasbourg

L’article en intégralité, c’est par ici! Extrait de l’article: « Ils sont venus à vélo depuis Strasbourg ou en covoiturage. Ce samedi 5 février, huit jeunes écologistes d’Alsace occupent l’une des cinq cabanes montées sur le futur tracé de l’autoroute. Cinq d’entre eux resteront dormir. Autour du feu, les soutiens défilent. Deux maires de communes voisines, des riverains, un agriculteur… Sur la route départementale, certaines voitures klaxonnent en soutien. Depuis 2014, c’est la cinquième nuit que passent quelques écologistes sur place. Le reste du temps, les constructions en bois sont vides. Deux autres seront inaugurées au printemps. Elles symbolisent les futurs péages sur le « grand contournement Ouest » de Strasbourg (dit GCO) et doivent sensibiliser les...

lire plus

Action porteur de parole : quelles solutions face au terrorisme ?

Publié par le Jan 23, 2016 dans Alsace, Démocratie | 0 commentaire

Action porteur de parole : quelles solutions face au terrorisme ?

« Oh c’est compliqué », « vous voulez vraiment mon avis ? »…Les Jeunes Écologistes d’Alsace se sont installés sur la place des Halles le 23 janvier au matin, afin d’interpeller les passants sur la question « quelles solutions (fausses ou bonnes) face au terrorisme ? ». Des personnes âgées de 3 à 83 ans, de toutes origines sociales, culturelles, confessionnelles, s’arrêtent interloqués par une guirlande de cartons accrochés sur une ficelle. Rapidement, les langues se délient, la parole se libère, parfois en réaction aux messages laissés par d’autres sur ces cartons affichés aux yeux de tous : « moins d’armes, plus d’écoles », « plus d’égalité », « mieux contrôler les frontières », « connaitre l’histoire », « aller faire la guerre en Syrie », « contrôler le discours des grandes mosquées », « lutter contre le chômage et l’intolérance », et même « donner des peluches de licorne aux terroristes »*. Les échanges sont plutôt longs, et mettent à jour des contradictions à creuser et des préjugés à combattre. Les participants saluent l’initiative, contents de pouvoir investir un espace de parole habituellement dominé par quelques politiques et grands médias. Les idées mises en avant par les passants divergent souvent des propositions du gouvernement.  Les solutions avancées par la classe politique, en particulier la prolongation de l’état d’urgence et la déchéance de nationalité, provoquent des réactions partagées, allant du scepticisme à l’hilarité. Elles provoquent de la peur aussi, comme cet homme de culture musulmane qui évoque le risque de se faire « dénoncer par ses voisins, et de se retrouver assigné à résidence, alors qu’ [il] n’a rien fait ». Alors que le terrorisme et son  « éradication » constituent un sujet d’actualité qui nous touche tous dans notre quotidien, ces quelques heures d’échanges ont mis à un jour un immense besoin d’information, de réflexion, et de dialogue. Voir les photos de l’action sur...

lire plus

En marche contre l’immobilisme climatique

Publié par le Nov 27, 2015 dans Alsace, Energie Climat | 0 commentaire

Alors que la marche pour la climat de Strasbourg est interdite, les jeunes écologistes restent mobiliser pour cette grande cause et seront à Fribourg toujours déterminés. Ils ont reçut cette nuit l’aide des Statues Strasbourgeoise de Gandhi, Goethe et Jeanne d’Arc qui eux aussi veulent marcher, et mobiliser sur la question climatique. Contact : James Cleaver –...

lire plus

Cécile Germain et les Jeunes Ecolos autrichiens dans 20 minutes

Publié par le Oct 27, 2015 dans Alsace, Dans les médias, Sud-Alsace | 0 commentaire

Cécile Germain et les Jeunes Ecolos autrichiens dans 20 minutes

 » Trop de paroles et peu d’actes. Une soixantaine de jeunes écologistes autrichiens et la secrétaire fédérale des jeunes écologistes Cécile Germain ont déployé une banderole « Bienvenue aux réfugiés en anglais et en autrichien » devant le Parlement Européen, alors que se tenait cet après-midi un débat en session plénière sur les migrations. La solidarité en question « La solidarité est la condition sine qua non de l’avenir de l’humanité », a souligné Cécile Germain Les jeunes écologistes ont aussi saisi cette occasion pour rencontrer des députés européens afin d’essayer de faire avancer les choses et exprimer des craintes face aux promesses non tenues. « Tout le monde dit vouloir accueillir les réfugiés, mais dans les actes on peut voir qu’aucun pays de l’Union européenne n’en veut vraiment », regrette Cécile Germain.   L’article en intégralité sur le site de 20 minutes par...

lire plus

Les Jeunes Ecologistes d’Alsace ne jouent pas avec le climat

Publié par le Oct 19, 2015 dans Alsace, Energie Climat | 0 commentaire

Les jeunes écologistes Alsace ont tenu un stand place Kléber samedi afin de mobiliser les Strabourgeois-e-s de 8 à 88 ans et plus sur les enjeux de la COP 21. Pour ce faire nous avons décliné le célèbre jeu de rôle «Loup Garou ». Voici un conte rendu (jeu de mot savoureux) de l’épopée qu’ont vécu les participants-e-s à cette lutte entre défenseur-e-s de la planète et fossoyeur-e-s du climat. Il était une fois dans le royaume de France l’organisation de la conférence internationale sur le Climat, la COP21. Elle eut lieu au Bourget. Y furent invité-e-s les représentant-e-s du monde entier avec la mission de limiter à 2°C le réchauffement climatique à l’échelle planétaire. Ainsi étaient présent-e-s, l’Archipel Kiribati, l’Ours polaire, le Pape ainsi que son homologue alsacien le Grand Hamster d’Alsace, les victimes de Bhopal, Vandana Shiva et encore beaucoup d’autres… Mais parmi eux se dissimulaient des organisations bien moins intéressées par le sort de la planète que par celui de leurs bénéfices, les terribles entreprises comme Areva, Shell, Gazprom et bien d’autres… Heureusement, dans l’ombre, des personnes agissaient pour contrer cette menace : les Zadistes, Wikileaks et les ONG. Tout d’abord, les participant-e-s durent élire le président de la conférence, Laurent Fabius. Cécile fut choisie pour ce poste avec comme arguments ses talents linguistiques et son ambition de parvenir à un accord contraignant à 1,5°C. Grâce à l’intervention de la presse, personne ne quitta la conférence au cours du premier round des négociations. Ce ne fut cependant pas le cas lors du second round durant lequel Vandana Shiva tomba sous les attaques des odieuses entreprises carbonistes. Le troisième round des négociations vit la parution d’un article incriminant les investissements dans le secteur du nucléaire au lieu d’énergies propres et renouvelables. C’est ainsi qu’Areva quitta la table. Il ne restait alors qu’un groupe transnational à débusquer pour parvenir à négocier sereinement loin des lobbies. Grâce à l’intervention de Wikileaks. Monsanto du quitter le Bourget et la COP21 put reprendre un cours normal et aboutir sur un accord international et contraignant. Cette fois-ci la planète et ses représentant-e-s ont gagné. Mais attention, en décembre ne croyez pas que le Saint Nicolas, le Père Noël ou la Befana négocieront au Bourget. Soyez par contre assuré-e-s que les Loup-Garous, eux, seront bien...

lire plus

Animation contre la loi sur le Renseignement

Publié par le Juin 7, 2015 dans Alsace | 0 commentaire

Animation contre la loi sur le Renseignement

Les Jeunes Ecologistes d’Alsace étaient place Gutenberg à Strasbourg Samedi 6 Juin, afin de militer contre la loi sur le Renseignement. Pour cela, ils ont sensibilisé les passants en les invitant à suivre un diagramme pour savoir si ils pourront être surveillés et fichés sans l’accord d’un juge, ni raison sérieuse :   (Pour l’avoir de bonne qualité, n’hésitez pas à demander par mail : theo.nedelec@laposte.net)   De plus, ces derniers étaient invités à se prendre en photo  avec un tableau où ils pouvaient écrire la raison de leur potentiel fichage : manifestant, féministe, groupe suspect, etc… Vous pouvez retrouver ci-dessous : – L’album photo : Tous et toutes fiché-es ! – Le texte du tract :   « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux » – Benjamin Franklin Le 5 mai 2015, une nouvelle loi sur le renseignement a été adoptée à une large majorité par l’Assemblée nationale. Ce vote a suivi un débat superficiel dans le cadre d’une procédure accélérée et sans transparence. L’opposition de la Commission du numérique au Parlement, des associations de défense des droits de l’homme, et de la totalité des autorités administratives indépendantes, comprenant la CNCIS elle-même (l’instance de contrôle des interceptions administratives de sécurité), a été ignorée. Qualifiée de « loi antiterroriste », cette proposition de loi vise en réalité à mettre en place une surveillance généralisée: Installation de « IMSI-Catchers » captant toutes les communications téléphoniques dans des lieux publics et de « boîtes noires » captant l’ensemble des données sur internet. Absence de contrôle extérieur : les services de renseignement ne seront soumis à aucune autorisation préalable, que cela soit par la CNIS ou les juges judiciaires d’habitude garants des libertés individuelles. Loi s’appliquant à des domaines plus vastes que la seule lutte antiterroriste : surveillance de mouvements sociaux, défense des intérêts français de politique étrangère, industriels, scientifiques. Sous le prétexte antiterroriste se cache un dispositif intrusif et susceptible à de nombreuses dérives. Comme l’a montré l’affaire Snowden, un pouvoir politique abuse toujours de ses prérogatives. Tous les citoyens pourront être captés indistinctement. Les mouvements sociaux et écologistes sur lesquels la répression s’est intensifiée ces dernières années seront en première ligne. Les frères Kouachi étaient connus des services de renseignement. C’est le manque de suivi, pas le manque d’informations, qui a permis la tragédie de Charlie Hebdo. Une surveillance ciblée et des moyens conséquents pour la lutte antiterroriste sont préférables à une surveillance de masse automatique, facilement évitée. Ce n’est pas en renonçant à l’Etat de droit, à la séparation des pouvoirs et aux libertés fondamentales que nous lutterons contre le terrorisme. C’est au contraire perdre tout ce que nous souhaitons défendre.   Les Jeunes Écologistes appellent tous les citoyens à se mobiliser contre ce recul liberticide.   Le Sénat et le Conseil constitutionnel peuvent encore amender cette loi. Pour cela nous serons Place Gutenberg à Strasbourg,Samedi 6 Juin à 16 heures, afin d’alerter les...

lire plus